Vaka. Veille, curation et social média marketing à la portée de tous

Vaka est une nouvelle plateforme made in France qui se propose de révolutionner la vie des community managers en leur permettant de gagner un temps considérable  dans leur travail de veille, de curation et de diffusion sur les différents réseaux sociaux.

Vaka a été imaginée et développée par deux anciens community managers et cela se voit. La plateforme tente de répondre aux principales difficultés que rencontre tout social média manager : Trouver des informations pertinentes, les classer pour mieux pouvoir les retrouver, les diffuser au bon moment sur chaque canal pour être sûr de toucher et faire grandir sa communauté.

Pour cela les créateurs de Vaka ont mis au point des algorithmes puissants pour doter chaque utilisateur d’un assistant personnel qui va l’aider à gérer ses réseaux sociaux.

Vaka

Vaka est encore en cours de développement et la prise en main nécessitera une petite phase d’apprentissage. Le jeu en vaut la chandelle, une fois configuré, l’outil va être un précieux assistant qui va vous faire gagner beaucoup de temps.

Lors de votre première connexion Vaka va vous demander de renseigner vos différents réseaux et outils sociaux. Vous pouvez connecter également des outils de curation comme Pocket ou encore des messageries comme Slack. Vaka distingue deux types de réseaux:

– les réseaux entrants qui permettent d’agréger des contenus. Un like ou un retweet par exemple et Vaka conservera le contenu sur la plateforme.

– les réseaux sortants permettront eux de diffuser et de publier les contenus que vous aurez jugés intéressants.

De l’intelligence artificielle en appui

L’intelligence artificielle à l’œuvre dans Vaka va progressivement analyser vos habitudes et vos interactions pour mieux vous proposer un cadre adapté à vos thématiques de veille et de publication.

Plus vous utiliserez Vaka, plus les choix que la plateforme vous proposera seront pertinents.  

Vaka va ainsi peu à peu identifier des contenus susceptibles d’intéresser vos différentes communautés sur les différentes thématiques que vous suivez et vous les proposer automatiquement. Vous aurez auparavant créé des collections avec des mots clés dans lesquelles vous pourrez classer toutes ces ressources. Collections que l’on peut d’ailleurs partager si on le souhaite avec les autres utilisateurs.

Collections, suggestions de Vaka, vos flux RSS préférés, vos propres favoris, tout ce contenu viendra alimenter une boîte d’envoi dans laquelle vous pourrez chercher des contenus à diffuser par score de pertinence, par source, par type de contenu, etc.

Inbox

Il ne vous reste plus qu’à ajouter vos posts sur un calendrier éditorial qui centralise l’ensemble de votre activité de diffusion. Un peu à la manière de Buffer, vous pouvez soit poster immédiatement sur un ou plusieurs réseaux, soit programmer jour et heure, soit choisir la publication « intelligente ». Cette dernière option proposée par défaut va publier vote post au meilleur moment en fonction du taux d’engagement de votre communauté sur vos précédentes publications. Pratique.

Vaka propose enfin un module de reporting pour suivre et analyser les performances de vos publications. Cette dernière fonction manque encore de finesse dans la version que j’ai eu l’occasion de tester, mais l’essentiel est déjà là.

Vaka est un concentré de fonctions utiles pour réussir son activité de content marketing. Veille et curation intelligente, partage facile et optimal et enfin suivi des résultats et performance globale.

Vaka

La plateforme continue son développement. Les deux concepteurs, qui se trouvent du côté d’Avignon, n’ont pas dit leur dernier mot et regorgent d’idées.  Ils viennent par exemple d’intégrer en option Sniply à leur outil de partage pour brander votre veille. Vous pouvez aussi partager en interne sur Slack vos contenus. À venir également une fonction qui permettra grâce à l’intelligence artificielle de composer automatiquement un article complet à partir de plusieurs sources sur le web….

Bref on risque bien de réentendre parler de Vaka. (Avis aux business angels et autres investisseurs. Je dis ça, je dis rien…)

Vous pouvez tester Vaka gratuitement. Pour bénéficier de l’ensemble des fonctions, il faudra ensuite passer à un plan payant. Cela démarre à une vingtaine d’euros par mois pour un CM freelance, jusqu’à 85 Eur pour une petite PME ou une StartUp. Agences et Community Managers pourront s’ils le souhaitent créer des espaces de travail séparés et indépendants pour leurs différents clients.

Lien: Vaka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez la newsletter La Revue des Liens

Chaque vendredi ma sélection des nouveaux outils web directement dans votre boîte aux lettres.

Fidel Navamuel

Merci. Vous êtes abonné. Vous recevrez chaque semaine la Revue des Liens

Share This